Crédit photo: Virginie Cartier

Maryana Charrant

 

 

Bretonne d’origine, Maryana suit un cursus universitaire d'histoire de l'art qui l'emmène... à Paris. Elle profite de son exil à la capitale pour se former aux arts de la parole, d'abord auprès de Catherine Zarcate et de Michel Hindenoch. Puis elle intègre en 2011 l'atelier de la Parole d’Henri Gougaud, auprès duquel elle se forme aujourd'hui encore.

 

Le chant l'attire beaucoup, si bien qu'elle s'inscrit en parallèle au cours de Francesca Latuada. Elle pratique également sans modération les arts martiaux et la danse (danse africaine, expression corporelle, danse des 5 rythmes).

 

Depuis de nombreuses années, Maryana anime dans les écoles élémentaires parisiennes des ateliers autour de la voix, du corps, du conte, de la parole et du chant. Elle participe aussi régulièrement aux sessions slam du Downtown Café.

 

En 2014, elle se lance dans la création de son premier spectacle: Destinées croisées avec le musicien guinéen Karamoko Camara. Ce spectacle, qui s'appuie sur les contes, la musique et la poésie, est joué dans plusieurs salles de spectacle parisiennes ainsi qu'en Bretagne.

 

Maryana a une façon bien à elle de raconter les histoires: Son corps tout entier balance au rythme de la narration, parfois hâchée, scandée ou silencieuse. Chez elle, le conte fait alliance avec l'univers du slam et de la grande ville.

 

Maryana, comme toutes les filles de la côte (Atlantique), a la bougeotte et prend volontiers le large: on la croise souvent à l’autre bout du monde, un simple sac sur le dos, un enregistreur dans la poche, pour saisir au vol les histoires qui viennent lui grattouiller l’oreille.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Solène Rousseau